Pour consulter cette page, veuillez nous contacter. Vous pouvez le faire en cliquant sur « Nous contacter » en bas de la page d’accueil :

www.bretagne-sacree.fr

 

 

image007.jpg

D’après la tradition locale, à l’origine, la chapelle Notre-Dame de Bulat n’est que l’ex-voto de la reconnaissance d’un seigneur de Pestivien : s’agissait-il de demander au Ciel la grâce d’avoir un héritier mâle, comme l’affirment le cantique et le cahier de paroisse, ou bien de remercier la Vierge d’avoir rendu sain et sauf un enfant enlevé par une bête sauvage comme le raconte l’étonnante frise ornant le mur de la sacristie ? En tout cas, le nom même de Bulat (syncope de «bugelat») et le fait que la fontaine située dans le sanctuaire est populairement appelée « fontaine des nourrices » montrent que la vierge, à Bulat, fut dès l’origine invoquée pour la protection et la prospérité de l’enfant (bugel) et de sa famille…

 

La suite est sur : www.bretagne-sacree.fr

En consultant ce site, vous acceptez, de facto, de vous conformer aux lois françaises sur les données nominatives, sur la propriété intellectuelle, les droits d'auteurs, la presse et la communication, ainsi qu'aux traités et accords internationaux relatifs à ces domaines. Les citations et liens hypertextes sont autorisés, vers la page d'accueil, à condition que la page n’apparaisse pas dans des « frames » étrangères au site, et que l’URL originel de la page apparaisse bien dans la fenêtre de navigation.

Aucune de ces images ne peut être utilisée, copiée, transférée, en tout ou en partie, sans le consentement écrit du photographe.

© www.bretagne-sacree.fr